Calendrier de la RE 2020

Les principaux textes ont été publiés en août 2021.

  • En résidentiel, l’application est fixée aux permis de construire déposés à partir du 1er janvier 2022.
  • Pour les immeubles de bureaux et les bâtiments d’enseignement ce sera pour les permis de construire déposés à partir du 1er juillet 2022.

Partie « énergie » : Economiser et décarboner l’énergie :

Par rapport à la réglementation précédente (RT 2012), la RE2020 renforce les niveaux d’exigences du Bbio et du Cep. 


La RE2020 intègre une nouvelle exigence de Cep,nr (énergie primaire non renouvelable) pour contraindre de manière plus forte les systèmes à énergie non renouvelable (électricité, gaz naturel).

  • Bbio : besoin bioclimatique conventionnel en énergie d'un bâtiment pour le chauffage, le refroidissement et l'éclairage artificiel.
    - Il est exprimé en nombre de points.  
    - Il représente la performance du bâti sans ses équipements.

    La RE2020 intègre le besoin de froid systématiquement dans le Bbio. 
    Impact : renforcement de l’ordre de 30 % de la performance du bâti pour tous les bâtiments résidentiels. 
     
  • Cep : consommation d'énergie primaire du bâtiment, calculée pour des conditions de fonctionnement conventionnelles, pour le chauffage, le refroidissement, la production d'eau chaude sanitaire, l'éclairage, la mobilité des occupants interne au bâtiment, les auxiliaires de chauffage, de refroidissement, d'eau chaude sanitaire et de ventilation.
    Elle est  exprimée en kWhep/m²/an d'énergie primaire.
    Cet indicateur ne comptabilise pas, en tant que consommations d’énergie primaire, les énergies renouvelables captées sur la parcelle du bâtiment pour l’usage du bâtiment.
     
  • Cep,nr : consommation d'énergie primaire non renouvelable du bâtiment, calculée pour des conditions de fonctionnement conventionnelles, pour le chauffage, le refroidissement, la production d'eau chaude sanitaire, l'éclairage, la mobilité des occupants interne au bâtiment, les auxiliaires de chauffage, de refroidissement, d'eau chaude sanitaire et de ventilation.
    Elle est exprimée en kWh/m²/an d'énergie primaire non renouvelable. 

L’atout Aldes pour vos chantiers RE 2020

Très bonne valorisation des systèmes T.One® Air et T.One® AquaAIR grâce à leurs performances thermiques en chauffage (COP)/refroidissement (EER) et éventuellement eau chaude sanitaire pour T.One® AquaAIR (COP) en résidentiel (Collectif & MI).

 

Evolution « carbone »

La RE2020 intègre la prise en compte de l’impact sur le changement climatique en réglementant les émissions de carbone du bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie. 


Deux nouveaux indicateurs sont créés :

  • Icconstruction : c’est l’impact sur le changement climatique lié à la production des matériaux et équipements du bâtiment, leur transport, leur installation et l’ensemble du chantier de construction, leur utilisation (à l’exclusion des besoins en énergie et en eau de la phase d’exploitation du bâtiment), leur maintenance, leur réparation, leurs remplacements et leur fin de vie.
    L’évaluation de cet impact prend en compte les charges et bénéfices liés à la valorisation des composants en fin de vie.
    Il exprimé en kg équivalent CO2 /m² et est calculé sur une période de 50 ans. 
  • Icénergie : c’est l’impact sur le changement climatique associé aux consommations d’énergie.
    Il est défini par un indicateur exprimé en kg équivalent CO2/m². Il est calculé sur une période de 50 ans. 

L’atout Aldes

Bonne valorisation des PEP de nos systèmes T.One® (Collectif & MI) et T.Flow® (Collectif & MI) grâce à l’optimisation de l’impact de leur fluide réfrigérant (quantité et type de fluide à faible GWP) et à leur bonne performance thermique (COP, EER). 

 

Les exigences de la RE2020 pour améliorer le confort des bâtiments en été

La RE2020 évolue sur le thème du confort d’été.

La TIC (Température Intérieure Conventionnelle), indicateur réglementaire de la RT2012 est remplacée par un nouvel indicateur : les degrés-heures d’inconfort (DH).

  • Prise en compte du confort d’été : la RE2020 impose une exigence spécifique de confort d’été : les degré-heures d’inconfort. 
  • DH : c’est le nombre de degrés-heures d’inconfort estival, évalué pour chaque partie de bâtiment thermiquement homogène, et exprimé en °C.h,. Il exprime la durée et l’intensité des périodes d’inconfort dans le bâtiment sur une année, lorsque la température intérieure est supposée engendrer de l’inconfort. Notons que le bénéfice du refroidissement actif de la climatisation n’est pas pris en compte dans le calcul des DH. 

La RE2020 intègre au Cep et Cep,nr des consommations de froid forfaitaires proportionnelles au niveau de DH (sauf si DH<350) pour les bâtiments non climatisés. 

Vérification obligatoire des installations de ventilation en résidentiel : 

La RE2020 impose une mesure des débits et / ou pression aux bouches et une vérification visuelle des composants de l’installation. Cette vérification permet ainsi de s’assurer que le système de ventilation assurera correctement sa fonction, essentielle dans des bâtiments dont l’enveloppe est de plus en plus étanche. 

L’atout Aldes 

Aldes vous accompagne  tout au long du projet :  

  • En amont, via la formation des bureaux d’études, des installateurs.
  • Dès la conception des installations grâce à nos logiciels de dimensionnement et de sélection,
  • Et jusqu’à la mise en service via nos offres dédiées. 

En savoir plus

Les liens pour aller plus loin...