Menu Professionnels
Le spécialiste de votre air intérieur et du confort thermique

RT 2012 vs RT 2020 : qu’est-ce qui va changer ?

La RT 2020 est la réglementation thermique qui devrait être applicable pour toutes les constructions neuves à partir de fin 2020. Les bâtiments publics seront concernés, dès 2018. Cette nouvelle réglementation fera suite à la RT 2012, actuellement en vigueur et ira beaucoup plus loin par rapport aux économies d’énergie : le bâtiment à énergie positive (BEPOS) va devenir le nouveau standard de construction.
En Europe, le bâtiment est responsable de plus de 40 % des émissions de CO2, se plaçant devant les transports et l’industrie. C’est pourquoi la RT 2020 met encore plus l’accent sur la limitation des consommations mais surtout sur la production d’énergie concernant les constructions neuves.

Une réglementation thermique (RT) pour réduire la consommation d’énergie

En France, depuis 1974, la réglementation thermique vise à limiter les besoins énergétiques des bâtiments neufs en prenant en compte notamment dans le calcul le chauffage, la ventilation, la climatisation ou encore, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage. L’objectif étant de limiter la consommation d’énergie, dans le cadre du développement durable, de la lutte contre les gaz à effet de serre et donc contre le réchauffement climatique.

Plusieurs réglementations thermiques se sont succédées en près de 45 ans et elles sont de plus en plus exigeantes. La RT 2012 a pour but la réduction de la consommation d’énergie primaire (limitée à 50 kWh/m² par an), mais aussi d’encourager le développement de nouvelles techniques. Elle impose des contraintes sur la perméabilité de l’air, les ponts thermiques ou encore, sur la surface des baies vitrées, des fenêtres et portes. Cela implique une amélioration de l’étanchéité et de l’isolation des bâtiments pour réduire les déperditions thermiques.

Ventilation, chauffage et RT 2012

Autre impératif de la RT 2012 : les systèmes de ventilation et de chauffage se doivent d’être performants. Ils participent en effet à la performance énergétique d’un bâtiment : un équipement de qualité nécessite une bonne étanchéité à l’air, donc moins de déperdition thermique et par conséquent, une réduction de la consommation d’énergie pour chauffer une habitation. Il y a différents types de solutions compatibles avec la RT 2012 :

  • La VMC simple flux hygroréglable : le renouvellement d’air s’effectue via les entrées d’air et bouches hygroréglables en fonction de l’humidité ambiante.
  • La VMC double flux: ce type de ventilation récupère les calories de l’air extrait et l’utilise pour préchauffer l’air neuf provenant de l’extérieur. Il est aussi possible d’utiliser le by-pass pour rafraîchir l’habitation les nuits d’été. La VMC double flux permet donc de faire des économies de chauffage importantes grâce à la récupération de la chaleur présente dans l’air extrait.
  • Le chauffage par l’air : ici, l’air prélevé de l’extérieur est chauffé ou rafraîchi par une pompe à chaleur (PAC), avant d’être distribué dans les pièces de la maison (existe aussi avec production d’eau chaude sanitaire intégré au système).
  • Chauffe-eau thermodynamique VMC : solution qui combine VMC et eau chaude sanitaire permettant de chauffer l’eau à partir des calories de l’air extrait.

Avec la RT 2020, les bâtiments à énergie positive comme norme de construction

<

Au-delà de la réduction de la consommation d’énergie imposée par la RT 2012, les bâtiments passifs et même à énergie positive (BEPOS) deviendront les nouvelles normes de construction avec la RT 2020. C’est-à-dire que les constructions neuves seront incitées à produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment pour fonctionner.

Seront donc toujours de mise, une isolation de haute performance, des ventilations efficaces comme avec la RT 2012, mais aussi le développement des énergies renouvelables, le choix de matériaux favorisant l’accumulation et la diffusion de la chaleur, une orientation réfléchie du bâtiment, une architecture pensée pour favoriser la production d’énergie (installation de capteurs solaires, puits canadiens pour la géothermie, etc.), l’utilisation de matières naturelles, etc.

Autre point important mis en avant avec la RT 2020 : l’utilisation intelligente de l’énergie. C’est là qu’intervient la domotique, à l’image des systèmes de ventilation connectée Aldes, permettant d’ajuster l’utilisation d’une VMC en fonction des besoins (vacances, cuisine, etc.) et de la qualité de l’air intérieur, etc.

La question du mois

Etes vous intéressé par suivre Aldes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter)?

2018 © Aldes – The healthyliving company, All rights reserved - Mentions légales

Création site : agence web Alteo Lyon